beautébien-êtreBlog

Le soleil

Par Emmanuelle Saunier

De nombreux traitements augmentent la sensibilité au soleil donc le risque de coups de soleil, voire de brûlures même pour des expositions relativement modérées. Ces « super-coups de soleil » sont pénibles en eux-mêmes et peuvent laisser des traces durables sous forme d’hyperpigmentation. D’une manière plus globale, la simple exposition à la lumière augmente le risque de pigmentation résiduelle. Il est nécessaire de se protéger quelque soit la saison même en cas de faible exposition car les rayons UV traversent les nuages.

 

Pendant et après une chimiothérapie

Certains traitements utilisés en chimiothérapie sont photosensibilisants, c’est-à-dire que la peau devient sensible et réagit au rayonnement solaire. Des allergies ou des éruptions cutanées (petits boutons et plaques rouges), souvent sous forme de coup de soleil, peuvent alors apparaître. La peau peut également être marquée par de petites taches brunes au niveau des zones exposées. Même après l’arrêt de votre chimiothérapie, des substances qui n’ont pas encore été éliminées par l’organisme peuvent provoquer une réaction cutanée lors des expositions solaires.
Mieux vaut demander à votre médecin si votre traitement contient des molécules photosensibilisantes.

 

Pendant et après une radiothérapie

La radiothérapie fragilise la peau et les risques de coup de soleil sont bien plus élevés pendant et après le traitement. Evitez alors d’exposer les zones irradiées au soleil même après la fin du traitement.

Les bons réflexes

Utilisez des crèmes solaires adaptées

Appliquez une crème solaire indice 50+ en bonne quantité sur les zones apparentes, protégeant des UVA et B.
Bon à savoir : aucune crème solaire ne peut filtrer les UV à 100% !

 

Appliquez généreusement

  • 20 minutes avant de s’exposer au soleil
  • En quantité généreuse et homogène pour bien couvrir toute la surface exposée.
  • Sur une peau parfaitement propre, sèche et dépourvue de substances graisseuses.
  • Toutes les 2 heures, voire toutes les heures en cas de forte exposition.

 

Protégez vos yeux

Portez des lunettes de soleil avec un filtre anti-UV et des montures bien enveloppantes.

 

Portez des vêtements en coton pour couvrir bras et jambes ainsi qu’un chapeau à large bord.

 

Vent frais et temps couvert

Ils ne dispensent pas d’une protection !
Méfiez-vous aussi des sols réfléchissants (sable, eau) et de l’altitude. Plus on est haut en altitude, plus le soleil frappe fort.

 

Exposez-vous progressivement

Pas plus qu’un quart d’heure les premiers jours pour éviter les coups de soleil et préparer sa peau.
Limitez votre temps d’exposition à une heure par jour.

 

Évitez les heures chaudes, soit entre 11h et 16h, même avec une protection solaire.

 

Attention aux produits parfumés

Les produits à base d’alcool sont photosensibilisants (risque de coups de soleil, de taches brunes et de masque de grossesse) !
Essuyez-vous après chaque bain, les gouttes d’eau diminuent l’efficacité des produits antisolaires et ont un effet loupe favorisant les coups de soleil et la déshydratation de la peau.

 

Apaisez les démangeaisons

Vaporisez de l’eau thermale pour hydrater et apaiser la peau.
Astuce : mettre le brumisateur d’eau thermale au réfrigérateur !

 

Buvez !

Boire permet de réguler la température de votre corps et de maintenir son taux d’hydratation.

  • Buvez au moins 1,5 l d’eau par jour même si on n’a pas soif !
  • Consommez des fruits et légumes frais.