BlogSport

Améliorer son équilibre, c’est possible !

par Jean-Christophe Deleaye, coordinateur-enseignant en APA

La marche et l’équilibre sont des fonctions complexes, souvent automatisées, qui nécessitent l’intégrité et la coordination de nombreux systèmes (ostéo-articulaire, neurologique, vestibulaire, visuel, proprioceptif). La perte d’efficacité ou un dysfonctionnement de l’un des systèmes peut engendrer une sensation de mauvais équilibre chez certaines personnes, pouvant aller jusqu’à la chute.

Les troubles de l’équilibre touchent particulièrement les sujets âgés chez qui les causes sont souvent multifactorielles. En cas de sensation de perte d’équilibre ou de chute à répétition brutale, il est important d’en parler à son médecin traitant pour identifier l’origine de ces problèmes a n de trouver un traitement adapté.
• Chez certaines personnes, il pourra s’agir d’un ou plusieurs problèmes bien identifiés nécessitant une prise en charge ou un ajustement particulier (rééducation vestibulaire, ré-harmonisation posturale, prise de médicament inadaptée, problème de tension,…).
• Chez d’autres personnes, ces pertes d’équilibres et ces chutes à répétition peuvent être les conséquences de plusieurs pathologies qui ont des répercussions négatives sur certains systèmes de l’équilibration (maladie de Parkinson, d’Alzheimer, arthrose, bromyalgie, maladie dégénérative,…).
• Enfin chez les autres, la sensation de mauvais équilibre est tout simplement liée au vieillissement.

COMMENT CELA S’EXPLIQUE ?

Vers 50 ans, le développement et le renouvellement cellulaires sont moins efficaces et on assiste à une baisse progressive du contenu cellulaire du corps humain dans sa globalité. En absence de pathologie, cet appauvrissement du contenu est responsable de la diminution des capacités.

• Moins de cellules musculaires = moins de force et de puissance musculaires (ce sont les muscles qui permettent de se tenir debout et de bouger).
• Moins de cellules au niveau de l’oreille interne (cellules vestibulaires) = baisse de l’équilibre, possibilité d’être sujet à des vertiges.
• Moins de cellule visuelle = diminution des performances visuelles (l’analyse de l’environnement peut être moins bon, donc attention à la marche).
• Moins de cellule ostéo-articulaire = baisse de densité minérale osseuse et du cartilage de manière progressive (fragilité osseuse et articulaire).
• Moins de cellules nerveuses = baisse du temps de réaction, coordination et ajustement posturaux moins efficient (je deviens petit à petit moins à l’aise avec mon corps pour me déplacer).
Le corps humain est bien plus complexe que cette simple explication, mais retenez que le vieillissement est un phénomène normal faisant évoluer l’ensemble des fonctions biologiques et physiologiques d’une personne. Il s’agit d’un processus lent, progressif qui diminue les capacités physiques donc indirectement la fonction de marche et d’équilibration.

ÊTRE ACTEUR DE SON PROPRE VIEILLISSEMENT EN RESTANT ACTIF PHYSIQUEMENT !

Notre mode de vie a de grande répercussion sur notre santé et notre corps. Bien que les capacités physiques diminuent inévitablement avec l’âge, de nombreuses études montrent qu’être physiquement actif chez les sujets âgées a des effets bénéfiques sur la santé comparé à des personnes sédentaires (Landi & al., 2007). Une personne qui pratique une activité physique adaptée aura donc un meilleur équilibre qu’une personne sédentaire.
Malheureusement, de nombreuses personnes sont conscientes des effets positifs mais estiment ne plus être en âge de pratiquer une activité physique. Alors qu’une personne âgée sédentaire peut retirer de nombreux bénéfices d’une pratique récente et régulière. Des améliorations rapides et importantes des fonctions physiologiques peuvent se produire au même rythme et avec la même étendue que chez les gens plus jeunes (American College of Sports Medicine, 1998b ; Fiatarone & al, 1990).

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES AUX SENIORS

Afin de rendre accessible à tous la pratique d’une activité physique avec un objectif lié à la santé des prestations d’activités Physiques Adaptées sont proposées par certaines associations, enseignants en APA libéraux ou fédérations. En général, ces professionnels sont formés à la problématique de chute et sont en capacité de vous accueillir pour un travail spécifique de l’équilibre.
L’objectif est de faire progresser l’ensemble des qualités physiques en respectant le niveau, le rythme et les capacités de chacun. Les notions de plaisir et bonne humeur font également partie de ces groupes grâce à des professionnels à votre écoute.